Biodiversité...

"Maître-Mot"

SPECTACLE DE CONTES
Vendredi 13 octobre à 19h30, MLEC - Bonnieux
Tarifs : 7 € adultes / 3 € enfants jusqu’à 10 ans

« Maître Mot »
Spectacle de contes de Nicolás Buenaventura Vidal. À partir de 5 ans, durée 70 minutes.

Une veillée de contes en français, issus de la parole afro-colombienne et des mythes amérindiens, donnée par le conteur, réalisateur et dramaturge franco-colombien Nicolás Buenaventura Vidal. Le temps d’une pensée, l’espace d’un sentiment, d’une sensation, ces récits sont extraits de plusieurs recueils du conteur : « Contes pour femmes », « Mythes de création », « Les contes de l’Esprit », « La guerre des Corbeaux et des Hiboux », « Le commencement et la fin ».

Le spectacle sera suivi d’une présentation publique des travaux artistiques des écoles primaires du Pays d’Apt, et d’un apéritif offert par les organisateurs des Rencontres.



Petit avant-goût de ce spectacle au travers d’un texte inédit de Nicolás Buenaventura :

La vieille se languissait du soleil. D’un air désespéré elle a regardé la nouvelle montagne, apparue comme ça, du jour au lendemain. Elle est allée dans sa cuisine, elle a pris une cuillère et a commencé à grimper. Un homme l’a vu passer si décidée qu’il lui a demandé ce qu’elle avait l’intention de faire.
- J’ai besoin de ressentir le soleil à nouveau et je vais en finir avec cette montagne.
- Toi ?! Toute seule ? Avec cette petite cuillère ? La vieille a regardé la petite cuillère dans sa main, elle a mesuré l’énorme montagne puante, elle a hésité, la tristesse l’a envahie et finalement elle a pris sa décision :
- Quelqu’un doit commencer. Et elle a continué, de son pas fragile, la cuillère à la main.

La vieja añoraba el sol. Miró desesperada la reciente montaña, aparecida así, de la noche a la mañana. Fue hasta la cocina, tomó una cuchara y comenzó a trepar. Un hombre la vio pasar tan decidida que acertó en preguntarle qué era lo que se proponía.
- Necesito volver a sentir el sol, voy a deshacer la montaña.
- ¡¿Tú ?! ¡¿Sola ! ¡¿Con esa cucharita !? La vieja miró la pequeña cuchara en su mano, miró la enorme montaña pestilente, dudó, entristeció y finalmente se decidió :
- Alguien tiene que empezar. Y siguió cuchara en mano con su paso frágil.



Information & réservations : Association Camera Lucida 09 83 07 40 72 contact.cameralucida84@gmail.com

Achat en ligne sur HelloAsso :

Propulsé par HelloAsso